COMMENT ISOLER UN MUR HUMIDE ?

Imprégné d’humidité, votre mur devient moins isolant et se dégrade avec le temps. Avant de procéder à une isolation de façade, pensez d’abord à détecter la source de cette humidité. Agissez sans attendre et traitez le problème une fois que vous aurez compris d’où il provient. Isoler un mur humide est un travail délicat. Outre la connaissance des techniques adaptées, le choix des isolants doit également se faire avec précaution.

Les signes qui doivent vous alerter en cas de mur humide

Une maison touchée par un problème d’humidité est désagréable pour les occupants de la maison, mais elle est surtout dangereuse puisque les murs vont se détériorer et présenter un risque d’effondrement. L’idée qui vous vient en tête en premier lieu est sans doute l’isolation, mais peut-on isoler un mur humide ? Pour améliorer le confort thermique dans votre habitation, pensez avant toute chose à détecter l’origine de l’humidité et à la traiter. Vous pourrez ensuite procéder aux travaux d’isolation une fois que vos murs auront séché.

L’humidité des murs peut être causée par des infiltrations d’eau provenant de l’extérieur. Le cas le plus courant est celui d’un drainage défectueux. Les infiltrations peuvent également provenir du toit en cas de défaut d’étanchéité. Une mauvaise aération peut aussi causer des problèmes de condensation de vos murs intérieurs et favoriser l’apparition de moisissures. L’humidité augmentera progressivement si elle n’est pas traitée et affectera toutes vos cloisons. Il suffit de regarder vos fenêtres pour comprendre si vos murs souffrent ou non d’un problème de condensation. La présence de buée sur les fenêtres est mauvais signe. Comment isoler un mur humide ?

Les meilleurs traitements proposés contre l’humidité des murs

Il est important de choisir un isolant imputrescible pour lutter contre l’humidité d’un mur. Conçu avec un matériau capable de supporter une infiltration, l’isolant idéal laissera la vapeur d’eau s’échapper facilement. Vous pouvez choisir d’installer un isolant mural en polystyrène extrudé. Possédant un pouvoir isolant élevé, il offre en même temps une excellente résistance à la compression. Vous pouvez également choisir un modèle en polyuréthane qui laisse facilement s’échapper la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur ou un isolant en verre cellulaire qui offre une parfaite stabilité dimensionnelle. Isoler un mur humide avec ces matériaux est un choix intelligent, à condition que votre mur soit assaini avant leur pose. Leur étanchéité risque de retenir l’eau en cas d’humidité non traitée, ce qui va encore plus endommager vos murs.

Pensez à bien ventiler vos pièces à vivre même si les murs sont remis en état. L’utilisation d’une VMC (ventilation mécanique centralisée) vous permettra de renouveler régulièrement l’air que vous respirez dans votre maison. Cette méthode élimine l’excès d’humidité lié à la respiration des occupants de la maison mais également au fonctionnement de vos équipements et appareils électroménagers. L’isolation d’un mur humide nécessite une grande minutie. Vous pouvez confier le travail à un professionnel pour éviter les malfaçons et ainsi bénéficier d’un résultat à la hauteur de vos attentes.

Vivre à proximité d’un mur humide est dangereux pour votre santé et celle de votre entourage. Le cas est encore plus grave en présence d’un bébé ou de personnes souffrant d’asthme. Traiter vos murs dès les premiers signes d’humidité et renfoncer votre isolation vous permettra d’éviter bien des désagréments.