COMMENT PROCEDER A L’ISOLATION ACOUSTIQUE DE SA MAISON ?

Il n’est pas toujours facile de protéger votre maison contre le bruit, mais cette opération est plus que nécessaire si vous souhaitez y vivre sereinement. Une bonne isolation acoustique des murs vous mettra à l’abri du niveau sonore trop élevé de la télévision, de l’agitation des enfants ou de tout autre bruit provenant du voisinage.

Minimiser la propagation du son avec l’isolation acoustique du mur

Les personnes vivant dans des maisons mitoyennes n’échappent pas aux problèmes de bruit générés par le voisinage. Heureusement, on peut s’en débarrasser grâce à la pose d’isolants acoustiques. Vous pouvez installer des laines minérales comme la laine de roche pour assurer l’isolation phonique des murs. Il est également possible d’obtenir un rendu satisfaisant avec les laines naturelles telles que la laine de mouton. Imputrescible, le liège peut être posé n’importe où : sur le mur, à l’intérieur du sol ou dans le plafond. Il ne craint pas l’humidité. L’ouate de cellulose est également efficace, mais évitez de l’utiliser dans un lieu humide. La fibre de bois est 100% naturelle et permet d’éviter les allergies.

Quel que soit le type d’isolant choisi, pensez toujours à privilégier l’épaisseur de celui-ci. Un isolant très fin n’est pas conseillé si vous êtes victime de bruits extérieurs en permanence. Les isolants synthétiques, excepté le polystyrène expansé, ne sont pas non plus très appropriés. Choisissez le type d’isolation phonique du bâtiment en fonction du matériau de votre mur et de l’utilisation de la pièce concernée. Pour isoler un studio de musique par exemple, vous aurez besoin d’un isolant résistant. Le son de la musique ne doit pas sortir de la pièce lorsque la porte est fermée. De la même manière, les bruits provenant de l’extérieur ne doivent pas gêner vos mixages et vos prises de son.

Les autres techniques d’isolation phonique

Vous pouvez aussi poser des panneaux prêts à l’emploi pour garantir l’isolation acoustique du mur et profiter d’un haut niveau d’isolation pour un encombrement minime. Appliquez les plots de colle au mur sur un côté, utilisez une plaque de plâtre en guise de revêtement et placez l’isolant phonique au centre. Vous pouvez augmenter l’épaisseur de l’isolant selon vos besoins. Un panneau sandwich peut avoir une épaisseur allant de 4 à 10 cm. Il est très facile à poser.

La pose des panneaux sur ossature en métal ou en bois est également efficace pour l’isolation acoustique d’une maison. Fixez l’ossature entre le plafond et le plancher en évitant de toucher le mur. Remplissez l’espace entre l’ossature et le montant avec l’isolant phonique et couvrez l’ensemble avec une plaque de plâtre. Vous pouvez ajouter des plaques ou augmenter l’épaisseur de l’isolant pour un résultat optimal. Poser une contre-cloison est une alternative pour gagner en confort acoustique. Il suffit d’insérer l’isolant entre la cloison existante et la nouvelle et le tour est joué.

Veillez à ne pas vous tromper d’épaisseur lorsque vous choisissez les isolants pour l’isolation phonique d’un mur. Un professionnel peut vous aider à évaluer les mesures d’isolation d’un isolant si vous le souhaitez. Son avis s’avère indispensable pour obtenir un résultat optimal.