QUELLES SONT LES NORMES D’ISOLATION PHONIQUE EN SUISSE ?

Vivre dans un quartier ou dans un voisinage bruyant s’avère stressant, surtout si votre maison n’est pas bien isolée. La solution idéale pour lutter contre les nuisances sonores est d’installer des isolants phoniques chez vous. Quelles sont les normes d’isolation phonique en Suisse ?

Ce qu’il faut savoir sur la norme SIA 181

La norme SIA 181 est essentiellement axée sur la protection du bâtiment contre le bruit provenant de l’intérieur ou de l’extérieur. Elle s’applique tant pour les bâtiments anciens que pour les nouveaux. Ces normes d’isolation acoustique en Suisse concernent les éléments de séparation comme les murs mitoyens, les éléments de façade, les escaliers, les installations fixes d’un bâtiment et les équipements techniques tels que les ventilations, climatisations, plafonds et chauffages. Les normes peuvent varier en fonction de l’âge de votre bâtiment ainsi que les travaux de rénovation de votre maison à réaliser.

Selon les normes d’isolation phonique en Suisse qui ont été révisées et sont entrées en vigueur en juin 2006, les exigences minimales concernant les équipements techniques du bâtiment et des installations fixes ont été accrues de 2 décibels (dB). La norme SIA 181 indique également les exigences élevées dans les maisons mitoyennes, jumelles et les nouvelles constructions de propriétés par étages.

Quel isolant choisir pour vous mettre à l’abri du bruit ?

Les méthodes d’isolation phonique en Suisse sont nombreuses, mais elles ne conviendront pas toutes à votre habitation. Il est important de bien choisir son type d’isolant pour éviter de débourser de l’argent pour des travaux supplémentaires ou pour l’installation de chauffages. Vous pouvez notamment installer une couche isolante additionnelle à l’extérieur pour protéger votre maison contre la pollution sonore. Préférez un isolant épais et doté d’une performance phonique élevée comme les fibres de bois ou l’ouate de cellulose.
Une isolation par l’intérieur avec la pose d’un isolant mince à bulles est efficace. Très performant, cet isolant est souvent installé dans les studios d’enregistrement de son. Isoler le plancher consiste à réduire les bruits de chocs qui nuisent à votre tranquillité. Pour ce faire, posez un revêtement de sol isolant tel que le parquet sur lambourdes flottantes. Quant à l’isolation de votre plafond, vous pouvez passer à la pose d’un plafond suspendu. Constitué de plaques de plâtre vissées sur une ossature métallique et garnies de laine minérale, ce plafond offre un confort acoustique inégalable.

Le respect des prescriptions de la norme SIA181 est exigé que vous isoliez une maison ancienne ou une nouvelle construction. L’avis d’un professionnel est à prendre en compte pour éviter de se tromper dans le choix et la pose des isolants. Vous pourrez dire au revoir aux bruits indésirables et profiter pleinement d’un véritable moment de détente entre les quatre murs de votre maison grâce à la pose d’isolants acoustiques.